Charlotte Aebischer

Adepte des lignes qu’elles soient courbes ou planes, Charlotte Aeb exploite leur poten­tiel à tra­vers la pho­to­gra­phie et la vidéo. Par la symé­trie, la répé­ti­tion ou la défor­ma­tion son tra­vail s’inscrit dans une recherche d’anamorphose des images du quo­ti­dien. Elle finit ses études de pho­to­gra­phie en 2015 à l’école de pho­to­gra­phie de Vevey et com­mence alors à tra­vailler en indé­pen­dante pour divers man­dats prin­ci­pa­le­ment dans le domaine de l’architecture. À par­tir de 2016, elle explore un nou­veau média, la vidéo. Cela lui amène une nou­velle liber­té de lan­gage et lui per­met notam­ment de mul­ti­plier les col­la­bo­ra­tions avec divers performeur(se), musicien(ne), comédien(ne), etc. En 2017, elle réa­lise un pre­mier court métrage en col­la­bo­ra­tion avec Romain Steffenoni et Jean-louis Costes comme pre­mier rôle. Court-métrage dif­fu­sé en avant pre­mière du LUFF ain­si qu’au ciné­ma UpLink à Tokyo. Actuellement en pré­pa­ra­tion d’un pro­chain court-métrage. Charlotte Aeb n’a pas pour autant lais­sé la pho­to­gra­phie de côté. Ses pro­chaines expo­si­tions seront res­pec­ti­ve­ment à Hanoi pour le fes­ti­val Dao Xuan Chin International Festival qui se dérou­le­ra le 23 mars 2019 et dans divers villes suisses cou­rant 2020 pour le pro­jet « imper­cep­tible réa­li­té » en col­la­bo­ra­tion cette fois avec l’artiste noise Niko H. Mounoud aka « … » et en par­te­na­riat avec le pour­cen­tage cultu­rel Migros.

www.charlotteaeb.ch