Oliver Schneebeli

Oliver Schneebeli est né à Lugano en Suisse en 1969. Après des études de gra­phisme à l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués de Lugano (1990–1992) et de socio­lo­gie de la com­mu­ni­ca­tion à l’Université de Lausanne UNIL (1993–1995), il devient, dès 1999, gra­phiste indé­pen­dant, au sein du col­lec­tif de pho­to­graphes Strates à Lausanne. Il col­la­bore avec des ins­ti­tu­tions fédé­rales Suisses entre 1994 et 2006 : la Société Suisse d’Ethnologie, le Forum Suisse d’Etude des Migrations et l’Association des Musées Suisses. Outre sa par­ti­ci­pa­tion à plu­sieurs expo­si­tions col­lec­tives, on peut encore rele­ver ses col­la­bo­ra­tions, en 2017, avec le MEN à Neuchâtel (créa­tion de l’affiche de réou­ver­ture du musée), et actuel­le­ment avec le théâtre 2.21 de Lausanne. Il a conçu nombre de maga­zines, d’affiches et de logo­types, ain­si que des livres tels que « L’objet de l’exil », de la pho­to­graphe Vivian Olmi, sor­ti de presse en juin 2018, « Eloge de l’invisible » du pho­to­graphe Patrick Gilliéron Lopreno (octobre 2018) et « Fractures » du pho­to­graphe Olivier Vogelsang (novembre 2018).

www.oliverschneebeli.ch